Prof. Dr. Raşit Küçük a parlé de la méthode éducative du Prophète Muhammad (saw) lors de la Conférence Maarif 

31.01.2019

Le Prof. Dr. Raşit Küçük, Président du Centre d'Etudes Islamiques de la Fondation Diyanet de Turquie, était l'invité de la Conférence Maarif pour Janvier 2019 et a présenté un exposé sur « L'éducation à Médine à l'époque du Prophète Muhammad (saw) ». A travers des exemples de versets du Coran dans lesquels une importance est accordée à la connaissance et à l'éducation, le Prof. Dr. Raşit Küçük a expliqué la méthode éducative du Prophète (saw) sur différentes perspectives.

Le Prof. Dr. Raşit Küçük a déclaré que notre source traditionnelle d’éducation était le Prophète Muhammad (saw) et a indiqué que les pratiques du Prophète (saw) à Médine éclairèrent les périodes suivantes et donna quelques exemples démontrant que les rôle modèles de la période suivante s'étaient développés selon ces pratiques.

La seule chose que l'on souhaite augmenter dans le Coran est la connaissance et cette position a toujours guidé les musulmans, mais de nos jours cette position n’est plus comprise comme elle devrait l'être. Raşit Küçük a déclaré que, outre les nombreuses caractéristiques du Prophète (saw), l'une de ses caractéristiques les plus fondamentales est sa méthodologie de l'enseignement et qu'il a mis ses méthodes en pratique tout au long de sa vie, dès la période mecquoise.

Même s’il n’est pas possible de parler d’un système d’éducation à proprement parlé à La Mecque, on constate que le Prophète (saw) se comportait toujours comme un enseignant dans ses relations avec les tiers. Le Prof. Dr. Raşit Küçük a expliqué qu’après la construction du Masjid-i Nebevi à Médine, en tant qu'institution éducative de base, cela devint un modèle pour les périodes suivantes dans de nombreux domaines, tels que l'apprentissage du Coran et la formation à la diplomatie requis par l'État.

Tant dans le Masjid-i Nebevi que dans les salles construites comme annexes du Masjid-i Nebevi, les jeunes, appelés « Ahl Al-Suffa », ont été éduqués jour et nuit. Ces jeunes venaient du centre de Médine et de l’extérieur de la ville. Cette méthode et cette tradition d’éducation ont continué à être appliquées dans l’ensemble de l’État islamique pendant de nombreuses années. Le Prof. Dr. Rashid Küçük a déclaré que les jeunes, qui ont grandi au sein du Suffa, ont été envoyés dans différentes régions de l'État islamique pour enseigner la religion et gérer les affaires de l'État.

Prof. Dr. Raşit Küçük a expliqué que le Prophète Muhammad (saw) avait l'habitude de parler aux gens selon leur niveau de compréhension, de donner des explications détaillées aux questions posées et, si nécessaire, d'expliquer encore et encore les problèmes qui n'étaient pas compris par la personne à qui il s'adressait, d’utiliser un langage doux, de sourire, de faire attention à la psychologie de son interlocuteur, ainsi que de la durée et du fond de l'entretien, de suivre un chemin progressif dans l'éducation, d’attacher une grande importance à la pratique et à l'éducation de la population, d'utiliser une méthode de représentation dans toute explication et de louer les actions plutôt que les gens.

Pour cette raison, le Prophète Muhammad (saw) a consacré un temps précis à l'éducation, les mardis pour les femmes et les jeudis pour les hommes au sein de la Masjid Al-Nabawi, et a été un exemple pour sa oumma dans sa propre vie. Le Prof. Dr. Raşit Küçük a déclaré que le Prophète (saw) était contre toutes les formes d'extrémisme et a annoncé : "Priez vos prières surérogatoires en temps de joie, vous ne pouvez pas ennuyer Dieu en priant constamment et vous ne pouvez pas surpasser votre religion." Il est important de poser des questions, sans les « comment » et « pourquoi », tout le monde pourrait être un érudit.

ARTICLES SIMILAIRES

Video Title